Historique

Roland MénardIssu d’une famille de quatre enfants, trois garçons et une fille, Roland Ménard, né à Saint-Blaise, petite localité située dans le comté de Saint-Jean, s’installa à Lachute en 1935. Son père, Alfred Ménard et son épouse Georgiana Davignon exploitait alors une boulangerie située sur la rue Principale.

Entre les opérations de la “Boulangerie Ménard” et sa fermeture en 1951, Roland prit pour épouse, le 28 octobre 1946, Viviann Ann St-Éloi. Cependant en 1943, Roland ainsi que son frère Jean-Bruno fondaient le Salon Funéraire “Ménard et Ménard” au 490 rue Fonderie (maintenant rue Lafleur). Jean-Bruno vendra ses actions dans l’entreprise en 1951. En 1958, Roland Ménard décida de s’installer rue Grace dans une toute nouvelle bâtisse.

Président du Club Richelieu de Lachute en 1969, club qu’il affectionnait tout particulièrement et membre du Conseil 2752 de l’Ordre des Chevalier de Colomb de l’endroit, Roland Ménard était fort apprécié de son entourage et de ses nombreux amis, surtout pour sa joviabilité, son entregent et sa bonne humeur.

Ce dernier mourait subitement le 14 juin 1973 à l’âge de 52 ans. Depuis lors, son fils Philip a pris la relève. Roland Ménard, tel un pionnier, aura marqué sa communauté. Aujourd’hui encore, le nom des Ménard est toujours vivant et actif au sein de la grande famille lachutoise.

Texte tiré de: Les albums Souvenirs Québecois, Ville de Lachute, 1885-1985, page 211.